Myriam DUPOUY

Mis en favoris 4 fois


A propos de l'image

Titre Pastel de Bergeronnette
Credits Myriam Dupouy
Légende (Nikon D90 - Tamron 150-600mm - Bergeronnette printanière)
Nombre de vues 2116
Album Animalier
Tags Oiseaux Animalier
Ajouté le 20 juin 2015

Exif

  • Temps d'exposition : 1/50s
  • Ouverture : f/6.3
  • Sensibilité ISO : 500
  • Longueur focale : 600mm
  • Appareil : NIKON D90

Commentaires

Yvon DELBECQUE : Très belle image Myriam, j'aime beaucoup.
20 juin 2015

DENIS LEVI : J'adore ! Ces tons de couleur avec ce petit oiseau rare.
20 juin 2015

Didier TOUSSAINT : Bon retour Myriam. J'espère que tout va bien pour toi aussi bien que cette splendide peinture
20 juin 2015

Gerard BOIS : Maaaaagnifique !
20 juin 2015

Patrick Perrinaud : tu t'es crée ton style, magnifique Myriam
ps as-tu reçu es massages via Facebook ? (pour prendre de tes nouvelles) ?

20 juin 2015

Myriam DUPOUY : Merci ! Je suis toujours en arrêt et j'attends les bilans faits lors de l'hospitalisation, je suis fatiguée mais ça va. J'appréhende juste les opérations à venir si elles doivent effectivement venir. Patrick, j'ai bien trouvé tes messages (qui m'ont fait très plaisir) auxquels j'ai répondu à chaque coup mais on dirait que tu ne vois pas mes réponses :(
20 juin 2015

Patrick Perrinaud : je viens de les voir....n'étant pas un expert de Facebook !!
20 juin 2015

Jean Michel : Réellement magnifique; ; composition ambiance….
20 juin 2015

Patrice QUILLARD : Belle prise et belle création au pastel :-) Un tout petit regret : lors de la post-production, j'aurai supprimé l'épi devant la tête de cette bergeronnette des ruisseaux, un peu gênant dans la lecture de l'image. Bon courage à toi pour la suite de tes examens ;-)
20 juin 2015

Vincent GRENOUILLEAU : Désolé, mais pas fan du mélange des genres et de la peinture photographique. Continue cependant à essayer Myriam - tu obtiens souvent de splendides résultats- et bon courage :-)
20 juin 2015

Myriam DUPOUY : Je n'enlève jamais rien en Post-production en fait (je ne sais pas faire ou alors c'est vraiment des petits trucs avec le tampon de LR)... Pour ce qui est du côté pittoresque, c'est principalement à la prise de vue que le mal est fait ^^ et c'est qqch qui, moi, me régale et fait partie d'un projet sur le long terme... Alors mon pauvre Vincent, j'ai pas fini de te torturer les yeux :)
20 juin 2015

Vincent GRENOUILLEAU : Pas de souci, Myriam, tu peux continuer :-). Je retire mes sottises sur la post-prod, puisque pas. Disons simplement que je n'aime pas tant que ça celle-ci, contrairement à beaucoup d'autres :-)
20 juin 2015

Didier TOUSSAINT : Je comprends bien l'idée de Vincent. Nous ne sommes plus dans le domaine de la photo mais dans celui de la "création à partir d'images photographiées". Cette (belle !) image pose donc une fois encore la question "où va la photographie ?" Il n'y a pas de réponse, il n'y a pas de débat... car dans ce domaine, la liberté est totale et chacun fera ce qu'il veut ! Par contre, je ne m'associe pas à ce genre de travail... je reste un reporter "brut de brut"... Mais comme spectateur, je suis extrêmement sensible à tout ce qui est beau à mes yeux, particulièrement dans le domaine des arts plastiques. Et cette œuvre en fait partie entièrement, je trouve. Annoncé pour le 23 juin en kiosque, le prochain "Spécial" de "Réponses Photos" a pour thème "pourquoi fait-on de la photographie ? Voilà une magnifique question que je ne me suis jamais posée depuis l'âge de 4 ans quand j'ai reçu mon premier "box" mais quelles que soient les réponses, je pense que le point commun sera de vouloir être "témoin". C'est ce que veut être le reporter que je suis... témoin des réalités autour de moi... et je crois que Myriam, au travail si différent du mien, a le même besoin d'être témoin des émotions qu'elle rencontre. Il y a dans cette démarche un hiatus photographique de taille... Myriam utilise son 150-600 comme un pinceau subtil au risque de contredire les qualités de piqué et résolution que la marque voudrait mettre en évidence ! C'est le prix de la créativité...
Voilà un riche débat d'idées... non ? Amicalement...

20 juin 2015

Myriam DUPOUY : Oui, un riche débat... Ce que je pense c'est que si nous apprécions une image, nous n'avons pas à nous poser d'autres questions. Mais ici, il ne s'agit aucunement d'une création mais bel et bien d'une photographie... Il n'y a pas de post-traitement particulier sur cette image... Par contre, j'ai monté mes ISOs (ce qui explique le grain), et je ne suis qu'à 1/50. Mon piqué n'est pas excellent (du tout) mais j'aimais quand même le rendu tout en douceur que j'avais ici. Mon travail (et c'est quelque-chose à laquelle je tiens et sans ça, je ne pourrais participer aux concours internationaux ni faire partie des sélections) est fait à la pdv et implique parfois différentes techniques mais pas en post-traitement, ou du moins ce dernier, sous LR, est relativement basique 98% du temps (je ne dis pas que de temps en temps, je ne m'amuse pas avec les curseurs comme une folle - pq oui, ça m'amuse beaucoup ce LR)... Pour moi, nos photos reflètent nos états d'âmes, notre vision du monde, nos émotions (tu as raison) et notre personnalité et c'est heureusement ce qui fait qu'on a une telle diversité d'images en fonction de l’œil qui se cache derrière l'objectif... Et fort heureusement car tout serait d'un ennui profond sinon. Par contre, oui, j'aime créer, j'aime imaginer, j'aime rêver et la photo me le permet... J'adore la photo naturaliste mais ce n'est effectivement pas ce qui me passionne par dessus tout. Mais ne nous méprenons-pas... Ce n'est pas parce qu’une photo n'a pas l'air naturaliste qu'elle a nécessairement subit un lourd traitement... D'autre part, pour photographier les espèces que j'aime photographier, il y a forcément un gros travail naturaliste derrière. J'espère, cela étant, que Tamron ne m'en veut pas trop de ne pas utiliser le 150-600 de façon très "catholique" (je sais le faire, j'ai les DD remplis de photos naturalistes...), d'ailleurs je n'avais pas vraiment conscience de ne pas être très "catholique" :) En tant qu'ambassadrice, je serais bien malheureuse de réaliser que mon style leur fait du tort, mais je me dis également qu'ils ne m'auraient peut-être pas choisie et ne m'auraient pas prêté le 150-600 si cela les embêtait... Espérons en tout cas... Mais au final, cela ne changera rien, en bonne Auvergnate têtue, je continuerai quoiqu'il arrive de faire ce qu'il me plaît ^^
20 juin 2015

Didier TOUSSAINT : Et tu auras mille fois raison... D'ailleurs Tamron ne pourra jamais te donner tort... ton résultat est bluffant ! Je comprends bien ce que tu expliques... j'ai moi-même photographié une lionne un matin à travers les herbes de la savane et sa tête se découvre comme un vrai dessin sur un papier vélin... Or je sais que cela n'est que de la photographie... (*) Tant mieux alors Myriam si ton travail peut aboutir à de tels magnifiques choses et je t'en félicite encore (*) Cette lionne, je l'ai publiée à mes débuts au Club mais elle est passée inaperçue et je l'ai supprimée...
20 juin 2015

Myriam DUPOUY : Oh reposte-la s'il te plait, je ne l'ai pas vue !!!! J'aime lorsque la photo prend des allures de dessin, c'est qqch que je recherche tout particulièrement, je suis sûre que je vais l'adorer !
20 juin 2015

DENIS LEVI : Eh dites moi vous passez le bac de philo ou quoi aujourd'hui ;)... Je vais couper court et vous dire que chacun vit sa passion à sa manière... Mais pour moi une chose reste essentielle : Personne n'a tort, personne n'a raison sinon on s'ennuyrait les amis.
Il serait facile de "critiquer" Myriam mais voyez vous je n'ose pas, on n'ose pas et tant mieux car vous me connaissez très sensible et cette passion reste fragile, je n'aime pas la critique, et oui ça nous déplaît d'être jugé mais encore une fois je vais me contredire, il faut être têtu et poursuivre dans sa voix sans écouter forcément les autres, sans suivre le progrès, et oui je n'ai pas Lightroom 6 et je m'en félicite, je ne veux pas suivre la mode !!!... Et blablabla je dis n'importe quoi, comme le souligne Didier mais où va le navire photographique Vindious ??? Sans faire de psychologie mes frères, sachez que la photographie révèle notre caractère, notre personnalité... Pourquoi Myriam ne s'arrête pas à un simple cliché et le poste ? Regardez l'autre jour j'ai photographié un lapin et je peux le poster sur le club mais je sais pertinemment qu'il ne soulèvera pas les foules... Dessin, peinture, photographie, tout est lié... Sans faire mon éternel bisounours et vous lancer des fleurs, j'aime vos styles, chacun a sa spécialité, Myriam en un mot je donnerais comme définition à ses photographies : LE MYSTERE. Contempler les photographies de Myriam c'est comme-ci elle nous offrait un voyage dont on ne connait pas la destination, continue comme ça après post production ou pas post production on s'en tape ! Didier, Vincent, vous savez bien que mon style de photographie est également "brut de brut" mais justement chaque jour je me remets en cause, est-ce bien ? Est-ce ennuyeux ? Vous savez quoi ? Je m'en tape, la photographie, c'est comme l'amour, ça ne s'explique pas... Amis poètes bonsoir :)

20 juin 2015