Yvon DELBECQUE

Mis en favoris 1 fois


A propos de l'image

Titre Iroquois
Credits Yvon Delbecque
Légende Héron Goliath (le plus grand des hérons) au lac Baringo au Kenya.
Nombre de vues 1314
Album Faune en couleur
Tags Oiseaux Nature Afrique
Ajouté le 10 août 2015

Exif

  • Temps d'exposition : 1/250s
  • Ouverture : f/5.6
  • Sensibilité ISO : 200
  • Longueur focale : 840mm
  • Appareil : Canon EOS-1D Mark IV

Commentaires

Vincent GRENOUILLEAU : Où est le héron David qui va toujours avec, Yvon ? :-))

Rien à dire d'autre. Cliché impeccable

10 août 2015

Jean Michel : Excellent; les détails de l'oiseau sont splendides du fait d'une netteté parfaite
10 août 2015

Myriam DUPOUY : Superbe le hérisson ^^ (840 !!! Bendédiou :) )
10 août 2015

Mariette Daudré : Superbe netteté du héron au milieu d'un flou très artistique.
10 août 2015

Patrick Perrinaud : Net avec 840!!
Cela fait envie !

10 août 2015

Patrice QUILLARD : 600mm x 1.4 cela fait 840 mm si je ne me trompe pas Yvon ! Le défi étant la vitesse de 1/250s ! Belle MAP, rien à dire sur la prise de vue de cet oiseau pourtant farouche. Belle image.
10 août 2015

JEAN-FRANCOIS BARON : Magnifique, magique. Bravo
11 août 2015

Didier TOUSSAINT : Difficile d'encore exprimer qqc d'original après les amis ! Moi aussi je dis superbe ! Quel bel animal... je n'en ai jamais vu et ignorais son existence ! Ton 840 (1,4 x 600)... cela relance, Yvon, le débat sur les "doubleurs" (= convertisseurs) dont nous parlons dans le Forum... Tu nous fais ici une fameuse démonstration de qualité ! Quant à la vitesse, 1/250 avec stab... cela fait 1/2000° Patrice, ça doit être OK !
11 août 2015

Patrice QUILLARD : Tu as raison Didier concernant la vitesse ; mon réflexe étant avec certains couples boitier/objectif de ne pas stabilisé afin de ne pas perdre de la vélocité du boitier en rafale à la prise de vue.Quand au convertisseur je crois que dans ce cas le capteur du 1D Mark IV est un APS-H au coefficient X1.4. Yvon pourra nous confirmer/infirmer cela.Bref le Goliath est un fort bel oiseau mis en valeur par notre ami Yvon.
11 août 2015

Yvon DELBECQUE : Merci à tous pour vos appréciations, elles me vont droit au cœur. ;)
Quelques précisions pour répondre aux interrogations relatives au matériel. Comme l'a remarqué Patrice, il s'agit du 600mm équipé du multiplicateur x1,4 le tout sur un vieux 1D4 d'occas (1092mm) et fixé sur un monopode avec une rotule pendulaire. Je suis sur une barque à moteur (coupé bien sûr) que nous avons légèrement échouée sur le sol pour éviter qu'elle ne bouge (en fait de sol, il s'agit d'un îlot de balsa et de plante fréquent sur le lac Baringo). Étant de l'ancienne école, je garde un mauvais réflexe de travail vers les basses sensibilités et j'ai tort. Ici, je devrais être à 800 iso au lieu de 200 (il faut que je soigne ça). Le 1D4 le supporte aisément mais il est vrai que le stabilisateur et le monopode fonctionnent eux aussi à merveille.
Depuis, j'ai troqué le "vieux" 1D4 pour un 7D2 très performant. Il évite l'utilisation du multiplicateur en cadrant comme un 960mm avec le 600 en faisant gagner un IL au passage.
J'en profite pour dire qu'ayant le bonheur d'avoir ce fabuleux 600mm, je le garde. Mais aujourd'hui, si c'était à refaire, j’achèterais plutôt un Sigma ou un Tamron très performants, bien plus légers, moins encombrant et tellement plus abordables. Cette image n'aurait pas été très différente avec un Tamron 150-600 à fond de cale monté sur un APS-c.

11 août 2015

Jean-Jacques ARGOUD : C'est une image magnifique Yvon ! Belle maîtrise, merci pour les décodages techniques : j'arriverai peut-être à m'en approcher autant un jour...
11 août 2015

vincent trujillo : Bonsoir Yvon
Encore une image qui vient compléter le formidable bestiaire que vous présentez sur ce site. On voyage en même temps qu'on découvre; et je suis d'autant plus admiratif de ce cliché au regard des exifs et des conditions de prise de vue. Je partage votre avis à propos des tous nouveaux 150 600mm (Sigma, Tamron) ou encore 200 500 mm (Nikon) sont en passe de devenir des produits idéaux d'autant que les possibilités des derniers boîtiers en haut Iso facilitent leur usage aux plus longues focales.

28 août 2015