Myriam DUPOUY

Mis en favoris 0 fois


A propos de l'image

Titre La ligne verte
Credits Myriam Dupouy
Légende Promis, je n'ai rien saturé du tout... Lumière de fou, moment de fou, je me suis faite engueulée tout ce qu'il a pu, puis comme j'étais un truc bizarre qui ne bougeait pas, il est revenu, il m'a rengueulée... Deux semaines sans photo et d'un seul coup, magie : JE RESPIRE !!!!!
Nombre de vues 1421
Album Animalier
Tags
Ajouté le 1 novembre 2015

Exif

  • Temps d'exposition : 1/1250s
  • Ouverture : f/6.3
  • Sensibilité ISO : 500
  • Longueur focale : 600mm
  • Appareil : NIKON D810

Commentaires

DENIS LEVI : Cette image révèle ton talent, une marque de fabrique que le jeu avec les ombres... Une belle ligne verte où l'animal essaye de remonter le temps, tout un symbole...
1 novembre 2015

René Carrère : magique en effet, une image à ta manière bravo!
1 novembre 2015

Gerard BOIS : Très beau !
2 novembre 2015

Jean Michel : Superb Myriam; une jolie photo créative
2 novembre 2015

Mariette Daudré : Tu peux respirer; Celle-ci vaut le coup. Bravo
2 novembre 2015

JEAN-FRANCOIS BARON : Magnifique idée. Pour pinailler, je ne crois pas que la MAP sot faite sur la bande centrale ou l'animal
3 novembre 2015

Myriam DUPOUY : Merci à tous ! La MAP est bien faite sur l'animal, mais j'aurais du essayer de justement ne pas faire de MAP du tout maintenant que j'y pense, ça aurait pu me faire qqch de superbe aussi... J'ai été nouille !
4 novembre 2015

Myriam DUPOUY : Ce que je regrette surtout, pour tout vous dire, c'est de ne pas avoir essayé de le suivre en filé, ça m'aurait permis de lisser un peu ma bande verte tout en traduisant le mouvement et en lissant aussi les parties à l'ombre. Ça, je regrette sérieusement car je ne suis pas prête d'être de nouveau devant une telle situation où lumière-ombre-sujet sont tous réunis...
4 novembre 2015

Myriam DUPOUY : Pour ce qui est de remonter le temps, Denis, je le voyais plutôt en train d'essayer de lui échapper... Cette ligne verte, en cette période de chasse m'a semblé tellement et si tristement symbolique...
4 novembre 2015