Patrice QUILLARD

Mis en favoris 0 fois


A propos de l'image

Titre A pas de velours
Credits © Patrice Quillard
Légende Un éléphant se déplace toujours avec une extrême discrétion : à pas de velours. Cela m'a toujours frappé, et j'ai voulu mettre en évidence dans cette image ce rapport entre la masse de l'animal et le silence de son déplacement. Un éléphant peut se faufiler dans un camp de tentes en brousse en pleine nuit, dans la plus grande discrétion, dans le calme, et approcher à quelques centimètres seulement sans que l'on en ait conscience. Seul son souffle puissant peut trahir sa présence (j'en ai fait l'incroyable expérience). J'adore cette photo qui met en valeur à la fois la force et la délicatesse de cet animal, avec le parti pris de couper le haut du corps, mais je ne suis peut-être pas impartial.... Votre avis ?
Nombre de vues 1529
Tags
Ajouté le 15 janvier 2015

Exif

  • Temps d'exposition : 1/125s
  • Ouverture : f/8.0
  • Sensibilité ISO : 200
  • Longueur focale : 300mm
  • Appareil : Canon EOS 7D

Commentaires

PHILIPPE LOTTON : A la lecture des explications, la photo se comprend, mais si on la regarde "objectivement" autant que faire se peut, on voit 3 pattes et une trompe, une densité très légère que l'on n'associe pas nécessairement à la grâce féline de l'animal et 4 lignes verticales qui bloquent toute lecture de la photo.
Je crois Patrice, que le souvenir très présent de cet instant magique ne te rend pas impartial, comme tu le notes toi même.

16 janvier 2015

Yvon DELBECQUE : Bonsoir Patrice,
J'ai tardé à commenter cette image qui me semble difficile à exploiter. L"idée évoquée dans ton introduction ne ressort pas particulièrement et je ne trouve pas comment l'exploiter mieux. En sortant du message que tu recherches, je me demande si tu ne devrais pas foncer le sol que je trouve trop présent et recadrer pour chercher quelque chose de plus original, par exemple en supprimant la patte de droite, ou celle de gauche (pour garder juste un carré).
Quoi qu'il en soit, c'est une image difficile, c'est sûr.
Amicalement,
Yvon

19 janvier 2015

Patrice QUILLARD : Merci Philippe et Yvon pour vos avis sur cette photo. J'ai demandé un coaching... A priori si l'image est difficile à comprendre, elle perd tout son intérêt et restera uniquement personnelle :) Amicalement, Patrice
19 janvier 2015